Sécurité et responsabilité du propriétaire

Veillez à ce que votre ascenseur corresponde aux directives actuelles de sécurité.

La sécurité relève d'une grande importance dans le domaine des ascenseurs. Les directives actuelles en matière de sécurité des ascenseurs doivent donc s'appliquer comme exigence minimale. La mise en oeuvre de ces directives nécessite une grande compétence technique et un sens aigu de la résponsabilité.

Nous connaissons les exigences et sommes à votre disposition pour vous conseiller et pour vous répondre à des questions telle que:

  • Quelle est votre responsabilité en tant que propriétaire ou employeur?
  • Le niveau de la sécurité des ascenseurs est-il optimal - même si les contrôles périodiques ne révèlent pas de défauts?
  • Que pouvez-vous faire pour remplir les exigences et éliminer les risques?

L'article 58 du CO, règle la responsabilité du propriétaire en cas d'accident d'utilisateur occasionnés par des défauts d'entretien. En résumé, pour tout ascenseur accessible au public (par exemple les visiteurs d'un immeuble) le propriétaire est responsable en cas d'accident. Il est dès lors indispensable de maintenir l'ascenseur aux derniers standards de sécurité afin de garantir une utilisation sûre.

Les contrôles effectués dans le cadre des contrats de maintenance ne suffisent pas. En effet, les ascenseurs installés avant 2001, ont été construits selon les normes de l'époque et ne correspondent pas à l'état actuel de la technologie.

Pour tous ces ascenseurs, nous vous conseillons donc de faire réaliser une évaluation sur la base des "Règles européennes pour l'augmentation de la sécurité des ascenseurs et des montes-charges" (EN81-80). Cette évaluation permet d'identifier, dans un premier temps, les mesures à prendre afin d'éliminer les principaux risques d'accidents.

Le système d'indicatur de risque développé spécifiquement par thyssenkrupp Ascenseurs simplifie l'évaluation des risques et informe nos techniciens de service des dangers présents sur les ascenseurs maintenus par notre société. Cette solution interne vise à protéger nos collaborateurs, mais ne solutionne pas les dangers inhérents à la sécurité des utilisateurs.